Rechercher dans ce blog

mardi 10 janvier 2017

Une énergie différente s’est installée sur Terre



Publié par LaPresseGalactique.org le 10 Jan, 2017 dans CONSCIENCE

Je vous partage ici mon ressenti par rapport aux énergies actuelles sur la planète.

Ressentez-vous une énergie nettement différente dans l’air depuis quelques jours ? C’est comme si tout s’est allégé, que nous sommes bombardés d’Amour et de Lumière et que cette fois cet amour se rend droit à notre coeur pour imprégner tout notre être.

Comme s’il n’y avait plus autant de résistance et que la Lumière était absorbée dans nos cellules sans d’abord être filtrée et diminuée.

Qui dit plus de Lumière dit vibrations plus élevées et qui dit vibrations plus élevées dit blessures et peurs qui remontent à la surface. Je sens que cette fois l’énergie est si forte qu’un grand nombre de gens n’auront pas le choix de confronter leurs blessures.

Je crois que l’on ne peut plus y échapper, car la Lumière devient trop abondante et que ces blessures sont constamment ramenées au premier plan. La Lumière les pousse si fortement vers la surface que nous n’avons plus la force de les renvoyer dans nos profondeurs. Cette fois, il faut s’y attarder et il n’est plus question de remettre au lendemain notre guérison.

On nous appelle à passer à une autre étape de notre vie sur Terre, à collectivement tourner la page sur nos passés respectifs et sur notre passé commun pour faire place au nouveau.

C’est ce qui se réalisera d’une façon ou d’une autre, mais le choix nous appartient de le vivre plus ou moins aisément, de se laisser porter par la vague en ayant confiance de notre destination ou de tenter en vain de nager à contre-courant.

On nous demande de baisser toutes nos résistances et de simplement permettre à l’énergie de faire son travail à l’intérieur de nous, pour enfin libérer des morceaux plus tenaces que l’on retenait de peur de perdre une partie de notre identité.

C’est une des craintes que nous avons de nous guérir, perdre ce que nous sommes, car nous sommes attachés à nos bons côtés comme à nos mauvais. Nous avons l’impression qu’ils nous définissent, mais ce n’est aucunement le cas et au contraire cet attachement que nous avons limite l’expression de notre être.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire