Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 31 mars 2016

En changeant, nous expérimentons notre propre divulgation personnelle

Traduction du texte trouvé sur : http://americankabuki.blogspot.ca/2016/03/as-we-shift-personal-disclosure.html





Les temps actuels apportent des changements, non pas des changements dans notre personnalité autant que des changements dans la façon dont nous agissons, via nos personnalités. Les choses sur lesquelles on s’appuyait pour nous supporter, par exemple un emploi, une dénomination, un rôle, une tenue vestimentaire spécifique, une relation, un « système de croyances », toutes ces choses ne sont peut-être pas en train de s’effondrer mais plutôt de se réaligner, de se reformer et d’être affinées. Et tout ce qui restera à la fin, ce sera vraiment ce qui nous convient.

Ce qui vous convient vraiment pourrait, ou ne pourrait pas, s’insérer facilement dans le casse-tête qu’a été votre vie. Il est possible qu’il vous soit nécessaire de changer d’endroit, pour être plus aligné avec votre « couleur » actuelle. Tout comme un coucher de soleil qui démontre des tons graduels de rose, d’or et de pourpre, c’est une création dynamique. En ce moment, ce n’est pas le temps de vous attacher de façon permanente à aucune section. Nous sommes au milieu d’une métamorphose majeure.

Ce que je vois émerger autour de moi est une désobéissance évidente envers les réglementations, les normes et les protocoles. Des éclats très clairs de ressentis sont annoncés, sans égard à la politesse acceptée par la société ou par nos relations. Ces explosions candides de vérité, rafraîchissantes mais un peu choquantes, ne sont que des précurseurs. Au moment où nous anticipons ce qui promet d’être une grande divulgation globale des programmes cachés, des activités et des technologies cachées, nous « divulguons » les secrets les plus profonds de nous-mêmes. « Ce qui est au dessus est comme ce qui est au-dessous ».

Ce changement n’arrive pas sans notre participation, ils ne nous arrivent pas à nous mais il émerge de nous. Nous créons notre réalité à tout moment. Ces révélations personnelles tracent la voie pour dévoiler beaucoup de choses … à grande échelle. C’est ainsi que cela doit arriver. Nous sommes Un.

Voici quelques-unes des choses que j’entends et que je vois : des guérisons spontanées, des fins soudaines ou des débuts soudains de relations, des expériences très claires de souvenirs de vies antérieures, des déménagements inattendus, de nouvelles maladies, des changements physiques, des problèmes financiers suivis de nouvelles façons de créer des ressources, du rajeunissement, de l’honnêteté dans les conversations, l’exposition des sentiments, l’expression de la vérité « telle qu’elle est », de la fatigue et un peu d’ennui.

Nous en avons assez « d’attendre ». Nous savons que quelque chose de mieux est en pleine évolution, même si nous ne pouvons pas verbaliser notre connaissance.

Il est si excitant d’être ici maintenant ! L’humeur actuelle est de « sortir de l’obscurité » et la seule façon de le faire est d’émerger ensemble. C’est notre amour collectif qui nous soutient maintenant, qui nous stabilise et qui nous fait tous avancer. Notre voyage est unique.

Les réalisations que je dois entendre, et auquel je dois faire face et régler, ne sont pas les vôtres. Cependant, alors que chacun de nous émergera, nous reconnaîtrons la vérité dans les yeux de l’autre. Nous ne pouvons échapper à notre Unicité.

Soyez gentils avec vous-même au moment où vous allez à l’intérieur de vous et que vous vous exposez. De toute façon, lorsque vous vous aimerez gentiment, vous commencerez à respirer l’acceptation. C’est la seule façon maintenant. Soyez audacieux et braves et acceptez tout, même vos « failles ».

Alors, au moment où nos gouvernements et nos chefs d’état seront exposés, prenez une grande respiration et dite : « À la grâce de Dieu ». Nous sommes Un. La souveraineté personnelle efface toute nécessité de blâme.

Soyez ici maintenant. Les moments présents contiennent tout le pouvoir que vous avez. L’énergie dépensée dans la colère ou dans l’inquiétude est un gaspillage de votre ressource la plus précieuse, votre imagination.

Imaginez le monde que vous envisagez dans vos rêves les plus magnifiques. Attendez-vous à ce qu’il arrive. Croyez-y. Cela est fait. Vous êtes ceux que vous attendiez.

Avec beaucoup d’amour.

Sophia

Traduction : Michelle

« Grippe spirituelle »



Porté à votre conscience par Arcturius,
le 31 mars 2016

12400998_1122746994436143_7374731208933002260_n 

Beaucoup d’entre vous dans cette belle communauté font état de symptômes qui ressemblent à la grippe depuis l’éclipse.

LÂCHER PRISE : ÉVEIL DE CONSCIENCE

Depuis le grand processus de lâcher prise de ces derniers jours, il y a eu une augmentation de ce que j’appelle « Une Grippe Spirituelle ».

Je me sers de cette terminologie depuis de nombreuses années, alors que j’ai moi-même (et beaucoup d’autres) expérimenté périodiquement des changements énergétiques majeurs après des influences cosmiques intenses.

C’est comme si notre corps incubait, en augmentant sa température, en se réchauffant et en brûlant la toxicité de l’énergie lorsque nous passons à un niveau supérieur de conscience spirituelle. Le pouvoir personnel est réajusté de l’intérieur …

Qu’est-ce qu’une Grippe Spirituelle?

Lire ce texte sur le site : http://www.arcturius.org/chroniques/tres-important-grippe-spirituelle/


Se reconnecter à nos identités terrestres et galactiques



identités-terrestres-galactiques

Il est plus que temps de nous libérer de nos schémas inconscients et de mettre de la conscience partout dans nos différents plans d’expressions, au sein de notre structure. 

Là où nous plaçons notre énergie et notre conscience, nous nous rendons aptes à sortir de nos divisions, de nos séparations, de nos angoisses… 

Dans le processus de multidimension, nous devenons responsables de nos autres vies sur cette Terre (identités terrestres) et de nos extensions galactiques (vies sur d’autres planètes, identités galactiques).

Souffle d’avril



Porté à votre conscience par Arcturius,
le 30 mars 2016

1

Le mois de mars est entré en nous comme un feu d’artifice, nos corps se sont déchainés (fatigue, maladie, mort) tel un chaos libérateur et comme les poussées se font très rapidement, nous ne pouvons pluie laisser à demain ce qui demande d’être transformé immédiatement. Nous ne pouvons plus rien remette à demain, car demain ne reviendra pas.