Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 30 décembre 2016

Le réveil de l’humanité s’accélère - John Smallman



Publié par LaPresseGalactique.org le 30 Déc, 2016 dans John Smallman
 
Ne vous laissez pas distraire par les nouvelles de conflit, de trahison et de souffrance intense de part le monde. Oui, elles ont bien cours, mais elles sont maintenant clairement perçues pour ce qu’elles expriment vraiment : une libération massive d’un état accumulé depuis longtemps, d’amertume et de ressentiment, qui a fourni cette énergie corrompue pour des éons de souffrance que l’illusion a apporté dans votre vie.

L’amour est en train de dissoudre les derniers bastions d’amertume et de haine qui ont enveloppé l’humanité ; et, tandis que cela se produit, les poids qui vous ont entraîné dans les distractions amères, douloureuses et apparemment bien ancrés dans l’illusion, sont déliés.

Il reste maintenant très peu de chose pour vous maintenir collectivement emmêlé dans l’illusion. Elle a servi son but – vous permettre de faire l’expérience de la séparation de la Source – et elle se désintègre maintenant autour de vous.

Comme vous prenez l’habitude de vous engager uniquement dans l’amour dans votre vie humaine individuelle, en laissant aller toutes les formes d’auto-jugements négatifs et invalides, votre expérience de vie est éclaircie, vous libérant de la culpabilité auto-imposée et de l’exil formé depuis des millénaires. Un vaste nettoyage du champ de l’énergie humaine est en cours, alors même que votre processus d’éveil vous entraîne implacablement vers votre destination divine et céleste – la Réalité, la Source de tout ce qui existe – que vous n’avez jamais quittée.

Les changements que chacun d’entre vous connaît et subit personnellement, ainsi que collectivement,  que les médias traditionnels ignorent complètement, sont phénoménaux.

Lire la suite ici : http://lapressegalactique.com/2016/12/30/lamour-dissipe-les-derniers-bastions-de-lamertume-et-de-haine-qui-ont-enveloppe-lhumanite/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire