Rechercher dans ce blog

dimanche 24 juillet 2016

Les degrés d’intensité énergétique ne cessent de s’élever





En ce mois de juillet, les degrés d’intensité énergétique ne cessent de s’élever, ce que la dernière pleine lune n’a qu’augmenté. 

De même, les événements choquants se multiplient, bien orchestrés et ciblés, de manière à continuer de distraire de l’essentiel la portion de l’humanité la plus émotive, la plus sujette à la peur et à la colère.

Parfois, les énergies deviennent si fortes que, à la manière d’une mer saturée de sel, elles donnent  souvent aux êtres encore incarnés l’impression  de flotter, ce qui dispose au farniente, supprime toute autre envie que celle de s’allonger.

Chose certaine, pour la plupart, vous éprouvez des problèmes de concentration, ce qui multiplie les trous de mémoire et les gestes manqués, la répugnance à entreprendre la moindre activité physique et toute joute intellectuelle. 

De plus en plus appelés à se centrer sur le moment présent, certains d’entre vous peuvent même avoir l’impression que certains jours se déroulent hors du temps, dans l’impression vive que ce qui s’est passé la veille se serait plutôt passé il y a une semaine.

En ce moment, des poches de distorsion, qui multiplient les accidents et les incidents, s’insèrent dans la trame énergétique et elles mettent abruptement un terme à des moments de grande clarté et de grande lucidité, ce qui jette temporairement dans la confusion et la frustration.

Dans ce contexte, les forces de polarisation donnent l’impression de s’opposer de plus en plus, favorisant la haine mutuelle. 

Aussi, chacun d’entre vous gagne-t-il à rester en état d’alerte, sans jugement, toujours très conscient de l’acte qu’il pose dans l’immédiat, pour s’éviter d’être happé par certains enjeux ou certains débats et de se perdre dans la subjectivité et la partialité de certains événements.

Suite : http://lapressegalactique.com/2016/07/24/se-joindre-au-grand-bal-cliche-energetique-du-22-juillet-2016/

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire