Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 22 juillet 2016

Comprendre et changer de régime vibratoire pour apaiser l’humanité.



Transmis par Joeliah le 22 - juillet - 2016

Chaque personne rayonne son « monde » en fonction de ses pensées et de ses émotions, des paroles qu’elle exprime et des actions qu’elle mène.

Nous sommes des consciences vibratoires, des esprits ayant choisis de vivre dans la matière et nous créons ce qui se manifeste dans notre vie, au fur et à mesure de ce rayonnement.

Notre nourriture quotidienne (et je parle de ce qui nourrit notre conscience autant que notre corps) influe sur notre vie ainsi que sur le monde qui nous entoure.

Plus nous vibrons la vraie paix intérieure et l’amour authentique et plus notre vie est paisible. Il est donc important de libérer tout ce qui nous rattache aux basses fréquences.

Chaque jour, des films de guerre et de violence, de destruction et de dévalorisation, sont visionnés par des millions de personnes au cinéma ou à la télévision, ce qui créée des égrégores – sorte de nuages invisibles ayant une ‘odeur’ et une ‘couleur’ invisible particulière, vibrant une force de même fréquence qui se déplacent et nourrissent gratuitement tout ceux qu’ils rencontrent.

Chaque jour, des millions de personnes, jeunes ou plus âgées, passent des heures à tuer ou faire exploser d’autres personnes « virtuellement » dans leurs jeux inoffensifs. Ces faits nourrissent aussi ces égrégores.

Chaque jour aussi, les infos des médias, amplifient les peurs et les colères en montrant des images de violences, en adulant les criminels et en choisissant bien les termes, silences et images concordant a alimenter un égrégore puissant de basse fréquence.

Et il y a de nombreux autres cas de pollution mentale et émotionnelle partout dans le monde.
La nourriture quotidienne ‘puante et polluée mentalement’ est abondante ! L’obésité morbide mentale s’étend de jour en jour dans le monde.

Et alors qu’arrivent les mêmes faits effroyables dans la réalité, toutes ces personnes sont choquées, pleurent, critiquent les monstres qui osent tuer ou blesser.

Lorsque les mêmes scènes se passent dans la matière, peu de personnes n’ont conscience qu’elles sont en partie, responsable en alimentant ces faits sans y penser, et surtout en étant contre et en militant pour la paix lorsqu’elles sont conscientes.

Notre conscient peut penser une chose et notre inconscient une autre, tout comme les ‘baïnes’ dans l’océan Atlantique, au bord des plages des Landes, courants d’eau sous-marin, peuvent prendre au piège des personnes qui sont tranquillement en train de nager dans une mer calme en apparence et les éloigner de la rive sans qu’elles s’en rendent compte, ou parfois trop tard et qu’elles s’épuisent à nager à contre-courant pour revenir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire