Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 16 juin 2016

Cliché énergétique du 15 juin 2016

saut-quantique



Vous assistez au retour en force de la Lumière divine dans une énergie si cristalline qui ne tolère plus rien de ce qui ne lui ressemble pas, qui n’a pas de véritable existence, ailleurs que dans les intellects qui ont engendré ces faux concepts.  

Il en résulte que, en ce moment, vous ne pouvez pas dire qu’il ne s’en passe pas, des événements d’importance, sensationnels ou tragiques, dans votre monde.  Comme si vous n’en aviez pas assez, dans l’ordre personnel, des transformations subites, des pertes, des déceptions, de ces dérangements à vos habitudes, des chutes d’énergie et des bouffées d’émotions sans cause apparente.  Et vous pouvez croire qu’ils vous affectent sur plusieurs plans.  

C’est ce qui explique que, selon leur compréhension personnelle de ce qui se passe, les êtres humains se retrouvent vidés et découragés ou emballés et motivés à bloc.

 À travers ces événements imprévus, un grand nombre d’entre vous ont le sentiment de se retrouver en chantier de reconstruction.  

Conformément à l’état de santé, à l’état mental et au rythme évolutif de chacun, les ajustements qui s’imposent se produisent avec plus ou moins de difficulté. 

Dans les événements en cours, vous constatez le résultat le plus significatif de la profonde reconfiguration intérieure que l’infusion des énergies de la Réalité nouvelle a produite en mai dernier. 

Aussi, en ce moment, pour la plupart, vous n’avez qu’une envie, celle de vous retirer dans votre coquille et de vous retrouver au calme.  Mais comment pouvez-vous y arriver quand les événements extérieurs, vos propres activités, même les gens qui vous entourent réclament autant votre attention?

Pourtant, d’une manière ou d’une autre, vous ne pouvez que vous y faire et de vous y mettre, car vous n’avez plus d’autre choix que d’accepter ce qui arrive et d’intervenir quand il le faut, même si vous préféreriez bien vous retrouver dans une forteresse, le pont levis bien levé, pour vous assurer de ne pas être dérangé dans votre quête de paix et de silence.  

Ce qui peut le plus vous aider, c’est de vous laisser porter par le courant de la Grande Vie, plutôt que de vous enliser dans l’illusion en sombrant dans l’incompréhension, les regrets ou les remords, lune pointe de désabusement ou de dépression ou, pire, la colère.  

Même que, à l’intérieur, vous pouvez toujours vous établir dans le silence, peu importe que vous soyez aussi occupé ou sollicité.

Dans le présent mois de juin, sans trop vous en rendre compte, vous guérissez plusieurs plaies que vous vous êtes infligés dans le passé parce que, au lieu de simplement constater les faits dans l’objectivité, avec calme, pour simplement en tirer les leçons, en raison de vos interprétations mentales et des mouvements émotionnels qui surgissaient, vous étiez porté à vous agresser.  

Car, au fond, rien ne peut vraiment vous atteindre, si ce n’est ce avec quoi vous vous faites tant de mal, en exagérant toujours, en imagination, l’impact ou l’importance.  

Vous prenez trop les réalités contraires comme des atteintes personnelles, ce qui alerte votre ego, vous lance dans la défensive… dans la résistance.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire