Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 25 septembre 2015

La Grande Fraternité Universelle des Mondes Unifiés



Publié par LaPresseGalactique.org le 25 sept, 2015 dans ASCENSION PLANÉTAIRE

 


Canalisé et transmis par Françoise G. Roger

Il y a de cela très longtemps, est survenue en votre cadran galactique, une série de bouleversements suite à des batailles entre des factions opposées à la Lumière, les envahisseurs, et des communautés vivant en grande harmonie en cet emplacement de l’Univers. Cela a eu pour effet de laisser des résidus flottants à travers l’espace-temps et permettant à tous ceux pénétrant cette partie de vivre ce que l’on appelle la descente aux enfers.

Ainsi donc, la plupart de ceux qui ont parlé de la ceinture de photons faisaient référence à ces batailles ayant eu lieu en cet espace décrit plus haut.

Votre ciel décrira bientôt une apparence un peu différente. Car des ouvertures se créent et provoquent des changements assez spectaculaires. Ainsi, vous allez percevoir de plus en plus des vagues d’appareils non identifiés, de votre point de vue. Les ouvertures provoquées par l’effondrement de l’enfermement font en sorte de laisser passer progressivement la réalité. Votre ciel n’a pas toujours été tel que vous le voyez maintenant. Il fut un temps, avant l’enfermement, ou le ciel pur appelé « firmament » trônait sur ce monde. Il dégageait une couleur chatoyante avec des reflets irisés. C’est ce que voyaient vos ancêtres de l’Antiquité, bien avant votre ère. Il fut un temps également, encore plus éloigné, où les échanges entre les habitants résidents de cette planète et les visiteurs de l’espace étaient chose courante.

Cela fait maintenant des millénaires que nous attendons, tout comme vous maintenant, la fin de cet enfermement. Il est maintenant là! Car d’ailleurs vous le verrez de vos propres yeux de 3D. Comme on vous le répète depuis un certain temps, votre ciel va s’ouvrir. Il laisse actuellement passer une certaine portion de la réalité, c’est pourquoi vos scientifiques commencent â percevoir la réalité des choses et se réajusteront, bien entendu, dans leurs énoncés.
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire