Rechercher dans ce blog

Chargement...

samedi 31 mai 2014

Introduction au channeling par Tom Kenyon



Selon moi, le channeling est une activité discutable, qui me rappelle les filets de pêche utilisés en Camargue, dans le sud de la France, la région où, justement, beaucoup pensent que Marie Madeleine a débarqué. Sur les rives, on peut voir des filets qui traînent dans le fleuve. De temps à autre, quelqu’un vient tourner une manivelle pour hisser le filet et voir ce qu’il a pris. Mon opinion est que le channeling ressemble beaucoup à cette activité. 

téléchargement (3)

Dans nos esprits, il y a plusieurs courants qui charrient un mélange de choses très diverses, dont certaines sont intéressantes, d’autres sans valeur, et d’autres encore, carrément bizarres. Le filet du channeling ramasse parfois des gemmes de très grande valeur, mais bien souvent elles se mêlent à beaucoup de scories. 

J’ai fait ma première expérience de channeling à la fin des années 1970. L ’un de mes amis était chercheur en médecine à l’Université Duke, et nous avons fait des expériences informelles sur le phénomène. Comme j’utilisais l’hypnose dans ma pratique psychothérapeutique, nous avons décidé d’examiner ce qui pourrait se produire come channeling dans les états. Dès le premier soir, nous  avons établi un « contact » avec une intelligence remarquable que nous avons surnommée « Big Dude » (Gros Mec). Quiconque me connaît sait que j’ai tendance à être assez irrévérencieux. 

Big Dude s’exprima dans le style grandiose qui caractérise les entités ou les intelligences canalisées. Il évoqua des changements possibles sur la planète, il parla de l’interconnexion entre toutes les parties de l’Univers. Les transcriptions des propos de ces intelligences canalisées était fascinantes, bien sûr, mais mon ami et moi en sommes vite venus à la conclusion qu’elles ne contenaient rien de vraiment substantiel, et au bout de trois mois nous avons décidé d’abandonner l’expérience. 

Je travaille dans le domaine de la psychologie transpersonnelle depuis des années, et j’ai vu nombre de patients qui servaient de channels, pour ce genre de communications. Certains étaient très à l’aise avec le phénomène, d’autres au contraire en étaient très troublés. C’est le cas de cette femme dans la quarantaine qu’on réveillait à trois heures du matin, chaque nuit, depuis un an. Elle devait s’asseoir, une plume à la main, pour griffonner les messages qu’elle recevait en provenance de l’autre côté. C’est cet « autre côté » qui pose un problème, évidemment. Ses transcriptions parlaient du pouvoir guérisseur de l’amour ; Parfois, elles proposaient des solutions convenables à des problèmes, mais elles disaient aussi des choses franchement très étranges. 


Comment un désir peut amener à effacer le passé – partie 2



Publié par LaPresseGalactique.org le 31 mai, 2014 sous Christian Duval

tumblr_n65 


Par Christian Duval

Partie 2. Suite…….
La solitude est révélatrice

L’éclatement des cellules familiales nous amène tous à passer par des états de solitude. Il n’est guère facile de vivre seul, avec son propre reflet pour compagne, s’entendre avec soi même est la chose la plus difficile au monde. Afin d’éviter cela, certains préfèrent vivre avec n’importe qui (des gens qui les maltraitent, les battent, les diminuent) ou avec des animaux domestiques. (Dalida à fait une chanson formidable sur ce sujet) d’autres se dispersent dans les plaisirs ou la foule, vivent avec la télé ou la radio perpétuellement allumée afin de fuir cette « confrontation ». Dés qu’un symptôme leur fait ressentir un état maladif, ils prennent un cachet pour chasser celui-ci…mais le « mal » continue son œuvre…

Pourtant il faut se rendre à l’évidence. Chacun est seul avec soi-même et lorsqu’on est en contact avec la foule cette solitude parait encore plus difficile à supporter. C’est le cas de toute personne qui vit seule. Dés qu’elle se retrouve dans un groupe familial où elle voit des gens en couple qui échangent des mots ou baisers d’amour, le ressenti de sa solitude devient plus tenace. Tout est bien organisé pour que chacun sente cette solitude et s’y complaise : c’est là le piège des « écrans » télé ou Internet qui nous incitent à rester confiner chez nous pour éviter de nous confronter au réel.

Ceux et celles qui empruntent une voie spirituelle n’échappent pas à la règle (je dis cela en connaissance de cause) car dés qu’on tourne l’Attention vers d’autres réalités, celles de ce monde paraissent fades et sans joie. Il est relativement facile d’écrire des mots sur ces feuilles comme je le fais en cet instant tout en espérant que ceux-ci seront lus et s’avéreront utiles, mais il est beaucoup plus difficile de trouver des gens autour de soi avec lesquels partager de vive voix ces révélations. Nombreux sont ceux et celles qui engagés sur la voie spirituelle se plaignent d’être seuls. Cependant il faut mieux vivre cela et en être conscient que de se voiler la face en s’abrutissant via l’écoute de musique tonitruantes afin d’éviter de voir la réalité en face. Se promener avec un casque diffusant une belle musique au milieu des embouteillages tonitruants n’a jamais fait cesser le bruit mais simplement détourné l’écoute.

 

Le mystère du manuscrit de Voynich





Qui est l'auteur du fameux "manuscrit de Voynich", rédigé dans une langue inconnue et illustré de dessins énigmatiques, connu en Europe depuis le XVIIe siècle ?

C'est l'un des documents les plus mystérieux du monde. Apparu en 1666, rédigé dans une langue inconnue et illustré de dessins énigmatiques, le fameux "manuscrit de Voynich" (du nom du libraire new-yorkais qui l'acheta en 1912 en Italie) occupe les spécialistes du décryptage depuis plus d'un siècle. 
Le doit-on à Roger Bacon, le grand savant du XIIIe siècle, ou à Jacobus de Tepenec, alchimiste à la cour de Rodolphe II de Habsbourg ?

Contient-il la recette de la fontaine de Jouvence ou celle de la pierre philosophale ?
S'agit-il tout simplement d'une mystification ?

Les meilleurs décrypteurs de l'armée américaine n'ont pas trouvé davantage de réponse à ces questions que les spécialistes de langage codé du Vieux Continent.

À l'université de Yale, qui détient aujourd'hui le mystérieux volume, on tente le déchiffrage à partir d'études scientifiques sur sa composition chimique, l'âge du papier et de l'encre... D'après les résultats, l'ouvrage est beaucoup plus ancien qu'on ne l'imaginait.

 

Le but suprême



« Vous venez d'entrer dans une période très particulière très agitée intérieurement et extérieurement, beaucoup plus agitée que celle que vous avez pu vivre pendant les premiers mois de cette année.
Sachez que c'est lorsque tout est bousculé en vous et tout autour de vous que vous avancez réellement, à la seule condition que vous acceptiez les expérimentations un peu difficiles.
En définitif, quel est le but suprême de votre existence ?

Le but suprême, c'est de connaître ce que vous êtes, c'est de faire l'unité entre l'humain, l'âme et le Divin. 

Certains d'entre vous se demandent : « Est-ce-que ne pas avoir conscience de son âme occasionne des difficultés et apporte une certaine nostalgie, voire même du chagrin ? »

Pourquoi vouloir prendre conscience de votre âme puisque vous êtes cette âme ? Reconnaissez simplement qu'au-delà de l'humain vous êtes votre âme, et que chaque fois que vous dites de belles choses, que vous aimez et que vous vous sentez totalement libres et heureux, c'est votre âme qui s'exprime. 

La partie humaine permet à l'âme de vivre les expériences. L'âme est énergie, et comme vous êtes dans la matière il faut, au travers de votre conscience humaine et celle de votre matière, que vous puissiez vivre ces expériences et informer votre âme afin de lui en faire profiter mais aussi de la faire grandir.

Votre âme est en permanence avec vous puisqu'elle est vous. Votre âme s'exprime en permanence, mais vous croyez que c'est vous qui vous exprimez.

Vous n'arrivez pas à comprendre qu'il n'y a pas réellement de séparation entre l'humain que vous êtes, cette merveilleuse partie de vous-mêmes qui s'appelle âme et qui contient la somme de toutes les expériences que vous avez déjà vécues, et cette partie immortelle et divine qui contient tout l'Amour Universel qu'est votre Divinité.

Vous cloisonnez ces trois parties de vous-mêmes, car lorsque vous êtes dans votre humanité vous n'avez pas l'impression que vous êtes également votre âme et votre divinité. Vous fermez volontairement et inconsciemment les sas qui vous permettraient d'accéder en permanence à toutes les parties de vous-mêmes.

Bien sûr, pour un être humain incarné dans la densité de la matière, et si cette conscience ne lui est pas un peu dévoilée, il est un peu difficile pour lui de se rendre compte qu'il est bien au-delà de ce qu'il pense, de ce qu'il voit et de ce qu'il ressent de lui-même.

N'oubliez pas ce que nous vous avons dit : chaque fois que vous vous sentez dans la joie, dans l'Amour et la sérénité, chaque fois que vous prononcez des paroles de beauté, de bonté, de gentillesse, chaque fois que vous vous sentez réellement heureux, c'est votre âme qui s'exprime ! Votre âme fait ressentir ce bonheur et toute ces énergies merveilleuses à votre humanité et vous avez l'impression que c'est votre partie humaine qui les génère alors que c'est votre âme ! Petit à petit, elle se dévoilera à vous. Petit à petit, vous la ressentirez et vous la percevrez. 

L'âme n'est pas une petite particule d'énergie, elle inonde totalement tout ce que vous êtes en tant que partie humaine, et elle se trouve également dans vos parties énergétiques, dans vos multidimensionnalités, jusqu'à votre âme mère qui se trouve au faîte de vos multidimensionnalités. Il est important que vous ayez conscience que c'est votre âme qui agit très souvent en vous, cependant ce n'est pas la peine, pour l'instant, d'aller chercher l'âme mère qui est au faîte de vos multidimensionnalités.

Nous vous parlons de l'âme tout comme nous pourrions vous parler de l'Amour, car c'est très important. Elle détermine votre personnalité, mais parfois votre personnalité est tellement forte qu'elle occulte totalement cette autre partie d'elle pour s'exprimer. Chaque fois que votre personnalité veut s'exprimer sans être totalement investie par votre âme, elle n'exprime que des choses inférieures comme la souffrance, la révolte, la violence.

Bien sûr, votre âme grandit aussi au travers des énergies inférieures, mais elle ne les supporte que momentanément. Ensuite elle les refuse car, qui que vous soyez, elle a besoin de beauté et d'Amour. Elle a besoin qu'il y ait de l'harmonie entre les trois parties de vous-mêmes. Même si l'âme accepte pendant un temps une certaine souffrance pour comprendre ce que vit sa partie inférieure, elle arrive vite à saturation.

Comment exprimer la beauté de votre âme ? En essayant de percevoir votre propre beauté en tant qu'humain ! 

Nous vous avons souvent dit : «  Aimez-vous » ! Lorsque vous regardez votre image dans votre miroir, essayez de voir au-delà en vous disant : "oui, je suis telle personne, mais autour de moi et en moi il y a mon âme qui est merveilleusement belle et aussi ma Partie Divine".

Essayez réellement d'avoir conscience que votre âme s'exprime en permanence. Lorsque vous en aurez conscience votre vie basculera, tout changera en raison du respect de ce que vous êtes au-delà de l'humain, et vous n'aurez plus envie de prononcer des paroles inférieures, vous n'aurez plus envie de violence, de souffrance, de jugement et de tout ce qui tire en permanence l'âme et la partie humaine vers le bas.

Tous les êtres humains sont arrivés à une période où les voiles se lèveront, quoiqu'ils fassent. Les hommes auront deux solutions : soit ils intégreront cette magnifique Lumière qui éblouira leur vie, soit, elle les terrassera s'ils ne sont pas prêts à percevoir sa réalité. Alors soyez prêts à intégrer, à ressentir et à vivre cette magnifique Lumière et cet Amour si puissant qui se développera en vous.
Avant que cela ne soit, vous avez encore un travail d'épuration, de compréhension, de lâcher-prise, d'acceptation et d'Amour Inconditionnel à faire sur vous-mêmes.

Aimer inconditionnellement, c'est ne pas avoir de jugement, ni sur vous-mêmes, ni sur quiconque, c'est accepter vos propres erreurs sans jugement. C'est aussi vous respecter vous-mêmes, c'est la certitude que vous ne referez pas aujourd'hui ce que vous avez fait hier, c'est de vous pardonner totalement. 

Lorsque vous êtes dans cet Amour, il n'y a pas besoin de pardonner parce que vous n'avez rien à pardonner, parce que vous avez tout compris. A partir du moment où vous commencez à avoir de l'Amour Inconditionnel pour vous ou pour une autre personne il est très facile de l'avoir pour la multitude, car vous avez un autre regard sur les autres comme sur vous-mêmes ; de ce fait vous avancez beaucoup plus vite.

Nous ne disons pas : « soyez indulgents avec vous et avec les autres », nous disons plutôt : « tout est expérience, il n'y a pas d'erreurs, il n'y a que des expériences que vous vivez plus ou moins bien, avec ou sans culpabilité. » A partir du moment où vous le comprenez, vous n'avez plus de jugement pas rapport à vous-mêmes, vous n'avez plus de regrets, et c'est très important.

Nous vous parlons de cela parce que de plus en plus vous intégrerez des énergies qui sont totalement différentes, vous intégrerez la lumière photonique.

Petit à petit tout se transformera en vous, et vous sentirez l'Amour évoluer, grandir et se transformer. Parfois vous serez étonnés, émerveillés, mais vous serez transformés. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
  • qu'il ne soit pas coupé
  • qu'il n'y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org/
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu